+55 98 33 04 37 97 contact@terra-nordeste.com

Alcântara vu par Jean-Paul Delfino

Brasil, église d'Alcantara

Oubliez tout ce que vous croyiez savoir du Brésil. Laissez de côté les images toutes faites composées, au petit bonheur la chance, de mégapoles tentaculaires, de plages gorgées de touristes et d’agitation constante. En découvrant Alcantara, la perle du Maranhão, vous allez pénétrer dans un Brésil intime, un Brésil qui vous murmure son Histoire à l’oreille, un Brésil à taille humaine.
Fondée au début du XVIIème siècle, Alcantara a tour à tour été dominée par les Français, puis les Portugais. A l’image de Sao Luis, elle a connu une trajectoire scandée par les richesses agricoles produites par les fazendas et a gardé, entre palais de poche délicatement décorés et monuments religieux alourdis de baroques, de véritables perles.

Brésil, les alentours d'AlcantaraDu Pelourinho à l’église de Nossa Senhora das Merces, de celle de Nossa Senhora do Carmo à celle de Sao Matias, Alcantara a conservé dans chacune de ses fibres la pulsation de base du Brésil. A la fois romantique et rêveuse, cette cité s’étire langoureusement entre un passé très lointain et un futur tout proche. Ainsi, dans l’Ilha do Cajual, un site archéologique riche de fossiles particulièrement bien conservés, vous comprendrez que, il y a bien longtemps, l’Amérique du Sud et l’Afrique ne formaient qu’un seul et même continent. Non loin de là, un centre aérospatial ultra-moderne (le CLA), seul concurrent du site de Kourou (Guyane française), vous rappellera que, depuis sa fondation, le Brésil reste un pays qui sera éternellement tourné vers l’avenir.

Dans cette douceur tropicale, la Festa do divino, qui s’étend sur quinze jours et attire à elle des dizaines de milliers de personnes, reste le temps fort de l’année, celui où la liesse populaire rythmée par la ferveur catholique fait frissonner la cité. Durant ces deux semaines, le Doce de especie, une friandise à base de noix de coco apportée par les Açoriens, ajoutera une note de sucre qui saura à elle seule faire danser vos papilles et faire de votre promenade dans les rues d’Alcantara un souvenir à nul autre pareil…

Texte : © Jean-Paul Delfino (texte protégé par la loi sur les Copyrights en vigueur)

(Retrouvez l’univers brésilien du romancier sur : https://www.facebook.com/jeanpauldelfinoromancier )

Notre description de São Luis et Alcântara est sur cette page : https://terra-nordeste.com/destination/sao-luis-alcantara/

Les autres textes de Jean-Paul Delfino sont accessibles ici : Carnets de voyage – Jean-Paul Delfino

Jean-Paul Delfino est un écrivain et scénariste français. Passionné par le Brésil et sa musique, il se consacre notamment à la publication d’une grande fresque romanesque intitulée “Suite brésilienne”, qui compte à ce jour 8 volumes, et qui retrace la grande histoire du Brésil sur plus de trois siècles.

Page Facebook de l’auteur (d’où est tirée cette présentation) : facebook.com/pg/jeanpauldelfinoromancier

Page wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Delfino

Carte