+55 98 33 04 37 97 contact@terra-nordeste.com

Chapada Diamantina

Le Brésil offre des paysages d’une diversité incroyable. A l’écart des « clichés » et des cartes postales de plages de sable fin et de cocotiers, la Chapada Diamantina vous fera vivre un Brésil différent. Cette région, nichée au cœur du plus grand État du Nordeste, Bahia, vous invite à prendre de la distance, de la hauteur et de la profondeur. À l’instar de la fameuse Monument Valley, des paysages de l’Utah ou de l’Arizona, ces montagnes tabulaires attirent de nombreux de marcheurs-trekkeurs curieux de découvrir ce paysage grandiose et singulier que nul ne peut se lasser d’observer.

Même si l’on connaît les processus géologiques millénaires qui ont façonné ce relief, l’impression d’être entouré de formations rocheuses encore mouvantes qui seraient sortie de l’écorce terrestre reste forte. L’envie de percer ce mystère maintiendra en éveil votre émerveillement.

Géographie et climat

Bresil - Chapada Diamantina - coucher de soleilNous voici à plus de 400 kilomètres de la capitale de l’état, Salvador de Bahia, et nous avons quitté le niveau de l’océan pour des altitudes qui, en moyenne, dépassent les 1000 mètres. Le Pic de la Barbade culmine quant à lui à 2033 mètres.

Ce relief, associé à un climat logiquement plus continental qualifié de tropical chaud, donne une région plutôt sèche, même si la couleur dominante de ce Parc National reste le vert. Il pleut suffisamment pour que les paysages soient encore plus beaux, mais pas assez pour vous indiquer une période de l’année à éviter : la Chapada Diamantina se découvre toute l’année !

Si la pluie est faible voire absente de mai à août, elle est présente et bienvenue (mais jamais très longtemps) le reste de l’année.
En venant randonner ici, vous rencontrerez une mosaïque de décors naturels qui rendent les treks de plusieurs jours nuancés, variés et divertissants. Forêts variées, savane aride, champs rocailleux, grottes aux couleurs surprenantes, rivières parfois rougeâtres par la présence de tanins, cascades de toutes tailles… Voici un aperçu non-exhaustif du panorama qui vous attend.

Chapada Diamantina - Brésil

La Chapada Diamantina en quelques mots

O Garimpo

Bresil - Chapada Diamantina - Maison typiqueAncienne région minière, elle doit son développement à la prospection diamantifère en particulier. Son âge d’or fut marqué également par une période qui n’a rien à envier aux meilleurs westerns : garimpeiros et jagunços faisaient régner leur loi à coup de pistolets. Des villes typiques, comme Lençóis, témoignent encore de cette époque.
Avec l’épuisement des ressources minières, la région a heureusement trouvé son salut dans la mise en valeur de son extraordinaire potentiel touristique. O sertão baiano, une des meilleures destinations de randonnée (souvent citée comme le meilleur trek du Brésil), la Chapada Diamantina et avec elle les vallées de Capão et du Pati, véritables pépites de cette ancienne région minière, vous proposent une immersion dans l’intérieur des terres qui contraste avec les visites plus classiques du littoral brésilien.

Un ensemble d’écosystèmes, une région différente du reste du Brésil

Ici, au milieu de paysages de canyons, de montagnes tabulaires, de caatinga, de cascades, de sentiers étroits et escarpés, vous découvrirez tout un ensemble d’écosystèmes à part dans le paysage brésilien. Avec des températures pouvant descendre jusqu’à 15ºC, les nuits fraîches mettent d’autant plus en valeur l’accueil chaleureux des habitants de la région chez qui vous dormirez et dont vous partagerez les délicieux repas (et oui ! N’oublions pas que nous sommes à Bahia).

Des hauteurs aux profondeurs

Chapada Diamantina, Brésil - montagnes tabulaires pai inacio« Tout en haut », au milieu de ces reliefs tabulaires aux formes si particulières, vous pourrez découvrir le Pai Inácio, sommet symbolique de la région qui culmine à 1 120 mètres d’altitude et vous offrira un point de vue imprenable sur la vallée. Ces hauteurs produisent des chutes d’eau, nombreuses et parfois spectaculaires, comme la Cachoiera da Fumaça, seconde chute du Brésil avec 340 mètres de hauteur. Quand l’eau s’y transforme en fumée arrivée en bas, la magie opère…

« Tout en bas » vous pourrez aussi découvrir des puits aux eaux cristallines et des cavernes à la beauté émouvante, comme le Poço Encantado.

Notre expertise

Ce n’est pas la destination qui compte, mais le chemin qui y mène

Bresil - Chapada Diamantina - randonneurs trekC’est bien cette expérience que nous vous proposons ici. Venez éprouver ces chemins lors de treks passant par exemple par la Vallée do Pati, d’une durée de 3 à 7 jours. Ces sentiers vous amèneront, certes, vers des points de vues, des grottes aux trésors insoupçonnés, des spectacles qui rappelleront à certains des scènes du film Avatar (de James Cameron), mais vous retiendrez probablement tout autant les nuits chez l’habitant, les pique-niques, les baignades dans les chutes d’eau et les marches intenses (parfois sur une journée complète) qui donnent tout son relief au principe du réconfort après l’effort !

La Chapada Diamantina vue par Lucas, notre photographe

Bresil - Chapada Diamantina - Poco Azul grotte bleueArrivé au bas d’un escalier qui descend dans la forêt jusqu’à une grotte, la lumière bleue et la pureté de l’eau sont à couper le souffle. On a presque du mal à apprécier les 60 mètres de profondeur et les 100 mètres de large de ce bassin, tant sa vision est trop abstraite, le fond de l’eau se mélangeant au reflet des parois, le rayon unique du soleil s’arquant dans l’eau. La couleur, due aux sédiments de la roche calcaire présente dans l’eau, est d’un bleu vif surprenant. L’atmosphère dans la grotte est presque divine…

 

Le choix d’un autre Brésil

La Chapada Diamantina transforme l’image balnéaire exotique connue du monde entier en une vision du pays bien plus contrastée qu’on ne l’imaginait. Si vous faites partie des voyageurs qui aiment découvrir un pays dans sa diversité alors prenez une bonne semaine dans votre voyage pour visiter ce lieu.

Et même si vous n’avez pas forcément l’envie ou l’énergie de partir pour des grande randonnées, sachez que des incursions à la journée vous combleront probablement tout autant. Certaines des perles décrites ici, comme la Chute de la Fumaça, sont accessibles sans besoin de marcher plusieurs jours.

Des « Camps de bases » charmants

Chapada Diamantina - Rue restaurants - lencoisQue vous partiez pour un trek de plusieurs jours ou pour des explorations à la journée, vous aurez le choix de reposer vos organismes et de faire escale dans de charmantes petites villes comme Lençóis ou Caeté Açu (aussi appelé Vale do Capão). Le choix de l’une ou l’autre dépendra en grande partie des régions de la Chapada que vous aurez choisi de visiter, de votre “timing” ainsi que du mode de découverte qui vous convient le mieux.

Lençois, la coloniale, la coquette, l’authentique, la festive, l’artistique….la cosmopolite. Un petit bijou soigneusement chouchouté pour les trekkeurs du monde entier. Tout y est !

Vale do Capão (Caeté Açu), la sincère, l’humble, la locale, l’orgueilleuse face à sa « grande soeur ».

Pourquoi il faut visiter la chapada Diamantina ?

  • Pour revenir du Brésil avec une meilleure connaissance de la diversité du quasi « continent » Brésilien
  • Retrouver la douce sensation de températures plus tempérées avant de retourner vers le soleil des côtes nordestines
  • Découvrir la vallée qui commence à se faire un nom parmi les trekkeurs du monde entier, la “Vale do Pati”, une pépite
  • Vivre des moments inoubliables lors des étapes chez l’habitant
  • Pour une immersion complète dans un Brésil de l’intérieur des terres
  • Retrouver ou découvrir les sensations que donnent les grands espaces, la puissance des éléments, les horizons lointains

Infos-Vérités et anecdotes sur ….

Inversement des courants

La Cachoeira Fumaça, ou “Cascade de la Fumée”, doit son nom au fait que l’eau paraît s’évaporer avant même de toucher terre. Par vents fort et selon le débit de la cascade, il est possible de voir un stupéfiant phénomène : le vent soufflant sur la paroi verticale inverse le flux de l’eau qui semble alors remonter la cascade au lieu de tomber dans le vide !

Ville fantôme

La ville d’Igatu comptait, à l’époque de la prospection de diamants, plus de 10 000 habitants. C’est aujourd’hui un village de quelques centaines d’âmes, aux maisons en partie abandonnées, et aux voies d’accès difficiles, que l’on peut encore visiter.

Pour aller plus loin…

Lisez la description de la Chapada Diamantina que nous livre Jean-Paul Delfino dans notre rubrique “Carnets de voyage” : terra-nordeste.com/chapada-diamantina-par-jean-paul-delfino/

Carte