+55 98 33 04 37 97 contact@terra-nordeste.com

Morro de São Paolo par Jean-Paul Delfino

Brésil Ilha Boipeba - vegetation exuberante oceanAu Nord de l’île de Tinharé, la plus vaste et la plus accueillante de cet archipel situé au Sud de la ville de Bahia, se dresse le Morro de São Paulo qui permet d’embrasser, d’un simple coup d’oeil, parmi les plus belles plages du Nord-Est du Brésil. Là, dans cet environnement jalousement protégé où les voitures sont interdites et où les charrettes sont disponibles à la location, c’est bien plus qu’un simple lieu touristique qui est proposé. En effet, le Morro de São Paulo a été, durant l’époque coloniale, l’un des hauts lieux de l’histoire brésilienne.

Ces rivages, à l’eau cristalline et changeante, tout d’abord peuplés par les tribus Tupiniquins et Aymorès, ont été accostées pour la première fois par les Portugais, en 1531. Très vite, ce lieu s’est révélé comme étant un point stratégique de première importance puisqu’il permettait de protéger l’entrée du canal d’Itaparica, essentiel pour l’approvisionnement de Salvador de Bahia. En 1630, sur ordre du Gouverneur Diogo Luiz de Oliveira, le Fort de Sao Paulo a donc commencé à voir le jour. Un siècle plus tard, en 1728, c’était le Fort da Ponta et, en 1746, c’était au tour du Fort Grande.

Brésil Ilha Boipeba - Bateau morereNon loin de là, l’île de Boipeba (signifiant en langage Tupi serpent plat, nom donné aux tortues marines) propose un véritable bond dans le temps. Pour y parvenir, seul le bateau permet de prendre pied sur ses plages composées de mangroves, de Mata Atlantica, de dunes de sable blanc et de récifs artistiquement découpés. Grâce aux barres coralliennes qui la bordent, l’île de Boipeba a su préserver toute la richesse naturelle de sa faune et de sa flore. Tortues, oursins, dauphins ou étoiles de mer, bien entendu, mais aussi présence de colibris, de renards, de tatous, de reptiles qui donnent à voir ce que la nature a de plus beau et de plus précieux.

Afin de s’imprégner au maximum de cette atmosphère si particulière qui règne sur l’île, une promenade dans les quatre villages qui la composent (Velha Boipeba, Sao Sebastiao, Moreré et Monte Alegre) permet de découvrir une autre facette, rare et méconnue, du Brésil. Le plus dur, finalement, est de se dire que cette halte n’est qu’une halte et qu’il faut bien, à un moment donné, repartir et quitter cette parenthèse à nulle autre pareille.

Texte : © Jean-Paul Delfino (texte protégé par la loi sur les Copyrights en vigueur)

(Retrouvez l’univers brésilien du romancier sur : https://www.facebook.com/jeanpauldelfinoromancier )

Notre description de Morro de São Paolo et Boipeda est sur cette page : https://terra-nordeste.com/destination/boipeba-morro-de-são-paolo/

Les autres textes de Jean-Paul Delfino sont accessibles ici : Carnets de voyage – Jean-Paul Delfino

Jean-Paul DelfinoJean-Paul Delfino est un écrivain et scénariste français. Passionné par le Brésil et sa musique, il se consacre notamment à la publication d’une grande fresque romanesque intitulée “Suite brésilienne”, qui compte à ce jour 8 volumes, et qui retrace la grande histoire du Brésil sur plus de trois siècles.

Page Facebook de l’auteur (d’où est tirée cette présentation) : facebook.com/pg/jeanpauldelfinoromancier

Page wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Delfino

Carte