+55 98 33 04 37 97 contact@terra-nordeste.com

São Paulo vue par Jean-Paul Delfino

Plus grande ville de l’hémisphère Sud avec près de douze millions d’habitants, capitale de l’Italie à l’étranger avec six millions de ressortissants alors que Milan n’en compte que quatre, dixième cité la plus chère au monde, capitale économique d’Amérique latine : Sao Paulo reste définitivement la ville de toutes les démesures. Fondée en 1554 par des Jésuites portugais, Sao Paulo n’a définitivement rien à envier aux mégapoles telles que New York ou Shangai et recèle, dans ses larges avenues taillées à angles droits, toutes les traces de la grande histoire du Brésil.

Enrichie par la culture du sucre et du café, Sao Paulo a su saisir le train de l’industrialisation et de la Modernité, dès le milieu du XIXème siècle. Très vite, alors, tout s’est accéléré. Des vagues d’immigration incessantes, venues en majorité d’Italie, du Portugal, d’Europe du Nord, mais aussi du Japon (les meilleurs sushis du monde ne sont-ils pas paulistes?) ont nourri cette ville, l’abreuvant de cultures eet de savoir-faire issus des quatre coins du monde. Aujourd’hui plus gros PIB de l’hémisphère Sud, Sao Paulo est devenue tentaculaire, dépassant par sa taille toutes les prédictions les plus folles, vrombissant, travaillant, inventant, exagérant tout à l’envi, se faisant la jumelle de New York, la ville qui ne dort jamais.

Là, les distractions ne manquent pas et, l’espace d’une visite, l’on ne se trouve plus en Amérique du Sud, au Brésil, mais bien dans une cité qui dépasse l’entendement, fait tourner les têtes et vous absorbe, vous digère, vous charme et vous aveugle à force de néons, de vacarme, de bruits et de fureur. Théâtres, musées, pinacothèques, cinémas, églises et cathédrales, parcs publics, vestiges miraculeusement conservés de l’époque coloniale, mais aussi shopping effréné sur l’Avenida paulista, restaurants s’étant fait du monde entier une spécialité, Sao Paulo captive, fascine, interroge et séduit, fantasque, échevelée, elle vous laissera ébloui, le souffle court, frémissant.

 

Texte : © Jean-Paul Delfino (texte protégé par la loi sur les Copyrights en vigueur)

(Retrouvez l’univers brésilien du romancier sur : https://www.facebook.com/jeanpauldelfinoromancier )

Les autres textes de Jean-Paul Delfino sont accessibles ici : Carnets de voyage – Jean-Paul Delfino

Jean-Paul DelfinoJean-Paul Delfino est un écrivain et scénariste français. Passionné par le Brésil et sa musique, il se consacre notamment à la publication d’une grande fresque romanesque intitulée “Suite brésilienne”, qui compte à ce jour 8 volumes, et qui retrace la grande histoire du Brésil sur plus de trois siècles.

Page Facebook de l’auteur (d’où est tirée cette présentation) : facebook.com/pg/jeanpauldelfinoromancier

Page wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Delfino

Carte