+55 98 33 04 37 97 contact@terra-nordeste.com

Amazonas vue par Jean-Paul Delfino

 

Au Brésil, Amazonas désigne tout à la fois Manaus, Santarem, Belem et Ilha do Marajo. Amazonas, Etat brésilien de l’Amazone, ne possède en fait que des frontières théoriques tant cette masse inimaginable d’eau et de jungle est en perpétuels mouvements. Amazonas, même son nom constitue une promesse de voyage puisque, selon les sources d’informations, il viendrait du mot amérindien Amassunu, qui signifie le son des eaux…Brésil, forêt amazonienne secondaire

Tout d’abord petite capitainerie tour à tour espagnole puis portugaise, isolée du reste du monde, Amazonas n’a connu sa période dorée qu’à partir du XIXème siècle, lorsque ses voies de navigation sont peu à peu devenues fiables et que la culture de l’hévéa, l’arbre à caoutchouc, a connu son heure de gloire. Dès lors, Manaus est devenue une ville puissante, croulant sous l’or, se dotant de monuments improbables, construisant même dans la jungle un opéra semblable en tous points à son jumeau parisien, l’opéra Garnier. Milliardaires et seringueiros misérables chargés de récolter la sève des hévéas, prostituées et courtisanes de luxe, bâtisseurs et scientifiques, Manaus est très vite devenue une ville mythique qui, dès que le cours de l’hévéa a chuté, a tout perdu. En l’espace de quelques mois, Manaus la fantasmatique s’est transformée en belle endormie.

Aujourd’hui, Amazonas continue pourtant à faire rêver. Manaus est devenue, certes, une mégapole industrieuse de deux millions d’habitants, mais l’écrin de verdure qui l’entoure et que constitue la jungle résiste toujours de son mieux aux agressions humaines. Faune et flore ont parfois repris leurs droits et, sur les bateaux à fonds plats qui montent ou descendent les innombrables bras de fleuves, l’on comprend que c’est bien ici que bat le coeur de la planète, que c’est là que se trouve le poumon vert sans lequel l’Humanité ne serait pas.

 

Texte : © Jean-Paul Delfino (texte protégé par la loi sur les Copyrights en vigueur)

(Retrouvez l’univers brésilien du romancier sur : https://www.facebook.com/jeanpauldelfinoromancier )

Les autres textes de Jean-Paul Delfino sont accessibles ici : Carnets de voyage – Jean-Paul Delfino

Jean-Paul Delfino est un écrivain et scénariste français. Passionné par le Brésil et sa musique, il se consacre notamment à la publication d’une grande fresque romanesque intitulée “Suite brésilienne”, qui compte à ce jour 8 volumes, et qui retrace la grande histoire du Brésil sur plus de trois siècles.

Page Facebook de l’auteur (d’où est tirée cette présentation) : facebook.com/pg/jeanpauldelfinoromancier

Page wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Delfino

Carte